5 dernières news

Une couverture pour Shroud of Eternity
28 juin 2017

Sortie des Sanctuaires du Mal
28 juin 2017

Une suite pour Death Mistress
4 juin 2017

Nest arrive bientôt en France
23 mars 2017

Dette d'Os en édition 10 ans
23 mars 2017

Archive de news

juin 2017 (3)

mars 2017 (2)

janvier 2017 (1)

novembre 2016 (1)

octobre 2016 (1)

septembre 2016 (2)

aout 2016 (1)

juillet 2016 (2)

juin 2016 (1)

avril 2016 (1)

novembre 2015 (3)

septembre 2015 (3)

aout 2015 (1)

avril 2015 (1)

mars 2015 (1)

décembre 2014 (1)

octobre 2014 (3)

aout 2014 (1)

juillet 2014 (1)

juin 2014 (3)

janvier 2014 (1)

décembre 2013 (1)

octobre 2013 (4)

aout 2013 (3)

juillet 2013 (2)

juin 2013 (2)

mai 2013 (2)

avril 2013 (1)

mars 2013 (5)

février 2013 (1)

janvier 2013 (3)

octobre 2012 (1)

septembre 2012 (2)

aout 2012 (2)

juillet 2012 (3)

juin 2012 (8)

mai 2012 (8)

avril 2012 (5)

mars 2012 (1)

février 2012 (1)

janvier 2012 (3)

novembre 2011 (3)

octobre 2011 (2)

aout 2011 (4)

juillet 2011 (4)

juin 2011 (1)

mai 2011 (2)

avril 2011 (3)

mars 2011 (6)

février 2011 (4)

janvier 2011 (2)

décembre 2010 (3)

novembre 2010 (4)

septembre 2010 (1)

aout 2010 (5)

juillet 2010 (4)

juin 2010 (2)

mai 2010 (3)

avril 2010 (6)

mars 2010 (3)

février 2010 (5)

janvier 2010 (3)

décembre 2009 (2)

novembre 2009 (1)

octobre 2009 (1)

septembre 2009 (3)

aout 2009 (10)

juillet 2009 (5)

juin 2009 (4)

mai 2009 (4)

avril 2009 (5)

mars 2009 (3)

février 2009 (1)

janvier 2009 (4)

décembre 2008 (2)

novembre 2008 (2)

octobre 2008 (3)

septembre 2008 (1)

aout 2008 (3)

juillet 2008 (1)

juin 2008 (1)

mars 2008 (1)

novembre 2007 (2)

octobre 2007 (1)

aout 2007 (2)

novembre 2006 (1)

Un communiqué pour the Omen Machine

Le 1 aout 2011 à 20h38, par François

L'auteur vient de publier un communiqué dans lequel il explique pourquoi ce nouveau tome débute juste après la fin de "l'Ombre d'une Inquisitrice".

Omen Machine Statement (en anglais)

Il y explique qu'il déteste les suites qui nous emmènent des années plus tard, que ce qu'il aime, c'est de retrouver les personnages, pas seulement l'univers. Et c'est pour cela que the Omen Machine début le lendemain de la fin de l'Ombre d'une Inquisitrice.

Texte complet
Lorsque j’étais jeune, j’ai lu un livre à propos de voyageurs de l’Espace, qui, venus de Terre, ont effectué une périlleuse odyssée à travers la galaxie et pour s'écraser sur une autre planète. Je ne me souvent plus le nom de cette planète, mais choisissons de l’appeler Glox. Sur Glox, ils ont ainsi rencontré un groupe de Gloxiens, lesquels luttaient alors pour leur survie. Les Gloxiens se représentaient les Terriens comme des ennemis, mais les Terriens les ont finalement convaincus du contraire, les aidant par la même occasion à remporter la victoire. Cependant, au cours de ce combat, les Terriens ont réalisé qu’ils ne seraient malheureusement jamais en mesure de regagner leur foyer. Ils devaient donc rester vivre leur vie sur Glox.

J’ai adoré cette histoire ainsi que les personnages. Je me suis donc procuré la suite de Glox du même auteur. Je ne pouvais pas attendre de retourner dans cet univers et lire la suite des aventures de mes amis. Alors que je commençais à lire, j’ai découvert que cette suite se déroulait 300 ans plus tard et que tous les personnages que j’avais aimé s’étaient éteints à jamais, oubliés de tous.

J’étais outré. Je me sentais roulé. J’ai haï le livre avant même de l’avoir lu. Tout ce que je voulais, c’était avoir des nouvelles de mes amis sur Glox, et non des futures générations. L’auteur a ainsi commis l’énorme erreur de croire que je voulais une suite basée sur l’univers de Glox. Or, je me fichais complètement de Glox, je ne me souciais que de mes amis là-bas. Je n’ai jamais fini de lire ce livre.

Cette expérience m’a aidé à façonner mon histoire. C’est la raison pour laquelle tous mes livres consacrés à Richard et Kahlan commencent immédiatement – si ce n’est quelques heures plus tard, tout au plus un jour ou deux – après le livre précédent. Je veux que les lecteurs assistent à l’histoire dans sa totalité. Nous aimons ces personnages, nous aimons voyager avec eux. Nous ne voulons pas retourner dans leur monde des centaines d’années plus tard, ou des générations après, ou bien même à un âge où nos héros se retrouvent vieux, aux portes de la mort. Nous voulons vivres leurs vies avec eux. Ce n’est pas dans l’univers que nous voulons retourner. Nous voulons seulement retrouver nos amis.

Spoiler L'Ombre d'une Inquisitrice, cliquer pour lire
Cette lutte qui fut l'objet même du cycle de l'Epée de Vérité se voit conclure par un mariage. Mais il ne s’agit là finalement que d’un simple fragment des vies de ces personnages. Les lecteurs veulent savoir se qui se passe par la suite. Je veux le savoir. Je ne voudrais pas retrouver cet univers des dizaines d’années plus tard et que l’on me narre ce qu’il s’est passé, je veux être là quand les choses se passent. Les lecteurs veulent être là. C’est pourquoi The Omen Machine commence précisément le lendemain matin, après le mariage qui a vu se conclure L’Ombre d’un Inquisitrice.

Le cycle de l’Epée de Vérité était une histoire en elle-même. Elle s’est écoulée sur 12 livres. Cette histoire, et ce conflit sont désormais terminés. Mais cela ne signe pas pour autant la fin de la vie des personnages. Quand vous vous retrouvez diplômé de l’Université, c’est certainement l’apogée d’un chapitre de votre vie, mais ce n’est pas la fin de votre histoire. De grandes choses vous attendent et vous continuez votre route justement pour vivre ces challenges et ces triomphes. Et bien c’est la même chose pour Richard et Kahlan, ainsi que le reste de mes personnages. Leur histoire continue. Il existe toujours des personnes, dans leur monde, qui aimeraient les détruire, voire pire. Le Mal existera toujours, ainsi que la lutte pour en triompher.

La dernière chose que je ferais aux lecteurs, ce serait de les laisser sans la moindre chance de participer à cette histoire. Je veux qu’ils puissent être avec leurs amis, voyageant sur les routes avec eux, faisant face aux challenges, aux terreurs, combattre et partager leurs larmes, acclamer leurs victoires.

Vous ne savez peut-être pas encore exactement où la route mène, et quels obscurs dangers attendent au tournant, mais il y a une chose dont vous pouvez être sûrs : vous serez présent à chaque étape de ce voyage.

Parcourez donc cette route avec moi, et découvrez ce qui s’étend en avant. Je ne vous laisserai pas manquer ne serait-ce qu’un morceau de la vie de nos amis.


Merci Rikka pour la traduction

Share on Google+

S'inscrire à la newsletter

Poster un commentaire

Surfinachju, le 1 aout 2011 à 21h13

Mouais... Je suis un peu partagé sur cet avis de TG... Je préfère moi aussi ne pas voir de passages de plusieurs centaines d'années éludés, comme il l'explique avec ses amis de la planète Glox; mais j'aimerais bien que Riri et sa copine Inquisitrice puissent souffler un peu de temps en temps, ne serait-ce qu'une semaine ou deux.

Ils ont bien le droit d'aller voir leurs amis du Peuple d'Adobe ou de visiter leurs terres le temps qu'une nouvelle catastrophe arrive, non ?

Merci pour le communiqué François !

Rikka, le 1 aout 2011 à 21h32

Merci pour l'info François ! big_smile Une petite trad' pour ceux que ça intéresserait :

Traduction du communiqué (avec balises spoilers)

Lorsque j’étais jeune, j’ai lu un livre à propos de voyageurs de l’Espace, qui, venus de Terre, ont effectué une périlleuse odyssée à travers la galaxie et pour s'écraser sur une autre planète. Je ne me souvient plus le nom de cette planète, mais choisissons de l’appeler Glox. Sur Glox, ils ont ainsi rencontré un groupe de Gloxiens, lesquels luttaient alors pour leur survie. Les Gloxiens se représentaient les Terriens comme des ennemis, mais les Terriens les ont finalement convaincus du contraire, les aidant par la même occasion à remporter la victoire. Cependant, au cours de ce combat, les Terriens ont réalisé qu’ils ne seraient malheureusement jamais en mesure de regagner leur foyer. Ils devaient donc rester vivre leur vie sur Glox.

J’ai adoré cette histoire ainsi que les personnages. Je me suis donc procuré la suite de Glox du même auteur. Je ne pouvais pas attendre de retourner dans cet univers et lire la suite des aventures de mes amis. Alors que je commençais à lire, j’ai découvert que cette suite se déroulait 300 ans plus tard et que tous les personnages que j’avais aimé s’étaient éteints à jamais, oubliés de tous.

J’étais outré. Je me sentais roulé. J’ai haï le livre avant même de l’avoir lu. Tout ce que je voulais, c’était avoir des nouvelles de mes amis sur Glox, et non des futures générations. L’auteur a ainsi commis l’énorme erreur de croire que je voulais une suite basée sur l’univers de Glox. Or, je me fichais complètement de Glox, je ne me souciais que de mes amis là-bas. Je n’ai jamais fini de lire ce livre.

Cette expérience m’a aidé à façonner mon histoire. C’est la raison pour laquelle tous mes livres consacrés à Richard et Kahlan commencent immédiatement – si ce n’est quelques heures plus tard, tout au plus un jour ou deux – après le livre précédent. Je veux que les lecteurs assistent à l’histoire dans sa totalité. Nous aimons ces personnages, nous aimons voyager avec eux. Nous ne voulons pas retourner dans leur monde des centaines d’années plus tard, ou des générations après, ou bien même à un âge où nos héros se retrouvent vieux, aux portes de la mort. Nous voulons vivres leurs vies avec eux. Ce n’est pas dans l’univers que nous voulons retourner. Nous voulons seulement retrouver nos amis.

Spoiler L'Ombre d'une Inquisitrice, cliquer pour lire
Cette lutte qui fut l'objet même du cycle de l'Epée de Vérité se voit conclure par un mariage. Mais il ne s’agit là finalement que d’un simple fragment des vies de ces personnages. Les lecteurs veulent savoir se qui se passe par la suite. Je veux le savoir. Je ne voudrais pas retrouver cet univers des dizaines d’années plus tard et que l’on me narre ce qu’il s’est passé, je veux être là quand les choses se passent. Les lecteurs veulent être là. C’est pourquoi The Omen Machine commence précisément le lendemain matin, après le mariage qui a vu se conclure L’Ombre d’un Inquisitrice.

Le cycle de l’Epée de Vérité était une histoire en elle-même. Elle s’est écoulée sur 12 livres. Cette histoire, et ce conflit sont désormais terminés. Mais cela ne signe pas pour autant la fin de la vie des personnages. Quand vous vous retrouvez diplômé de l’Université, c’est certainement l’apogée d’un chapitre de votre vie, mais ce n’est pas la fin de votre histoire. De grandes choses vous attendent et vous continuez votre route justement pour vivre ces challenges et ces triomphes. Et bien c’est la même chose pour Richard et Kahlan, ainsi que le reste de mes personnages. Leur histoire continue. Il existe toujours des personnes, dans leur monde, qui aimeraient les détruire, voire pire. Le Mal existera toujours, ainsi que la lutte pour en triompher.

La dernière chose que je ferais aux lecteurs, ce serait de les laisser sans la moindre chance de participer à cette histoire. Je veux qu’ils puissent être avec leurs amis, voyageant sur les routes avec eux, faisant face aux challenges, aux terreurs, combattre et partager leurs larmes, acclamer leurs victoires.

Vous ne savez peut-être pas encore exactement où la route mène, et quels obscurs dangers attendent au tournant, mais il y a une chose dont vous pouvez être sûrs : vous serez présent à chaque étape de ce voyage.

Parcourez donc cette route avec moi, et découvrez ce qui s’étend en avant. Je ne vous laisserai pas manquer ne serait-ce qu’un morceau de la vie de nos amis.

_______________________________________


Le point positif que je vois dans ce communiqué  - dans lequel il explique finalement qu'il ne se voit pas faire une suite dans laquelle il n'y aurait pas les héros que l'on a appris à aimer - c'est que de fait, on peut espérer retrouver tous les personnages de l'EDV qui nous ont fait rêver, et non seulement Richard et Kahlan. Au final, si je lis cette suite, c'est surtout car je me suis énormément attachée à certains héros secondaires dont j'aimerai beaucoup avoir des nouvelles (ça fait déjà quelques tomes que j'ai arrêté de lire uniquement pour les beaux yeux de Riri ironique ).

Je ne dis pas par là que je n'aimerai pas le voir écrire autre histoire se déroulant dans le même univers (à l'image de la nouvelle Dette d'Os par exemple), mais j'aurai - comme il l'explique dans son communiqué - détester le voir écrire une suite à l'Epée de Vérité des années après. La fin du 12 tome est assez frustrante en soit, du coup, très soulagée et contente la confirmation selon laquelle les personnages du cycle seront de la partie dans The Omen Machine smile

Après, faut voir comment s'enchaînent les évènements. Ça ferait certes un peu lourd de les voir replonger directement dans les péripéties (surtout après ce qu'ils ont vécu), mais peut-être que TG, suivant son habitude, va construire une première partie de roman "calme", dans laquelle on aura - par exemple - accès aux réponses de certaines questions laissées en suspend à la fin du tome 12 de l'EDV (ouais, on peut rêver hein ! lol ).

François, le 2 aout 2011 à 08h28

Merci pour la traduction smile

tkl, le 2 aout 2011 à 09h12

Yes! Merci pour la traduction Rikka!

Spoiler T13 tongue, cliquer pour lire
lol Le bond de plusieurs siècles en avant il l'a fait avec LoNines.
beuh J'ai comme l'impression que dans les premières pages d'Omen machine on va voir Alex Rahl filer un coup de pouce à Zedd car de mémoire il est toujours bloqué avex Jax de l'autre côté.

Je reste convaincu que TG n'a jamais dévié de sa route et continue d'écrire le développement de la même histoire.

Rikka, le 2 aout 2011 à 09h22

@tkl : Ouais, mais dans son infinie hypocrisie ( ironique ), TG résiste encore et toujours à l'envahisseur au fait d'affirmer que les 2 oeuvres (EDV et LoN) sont liées. Du coup, c'est pour ça que je le vois mal les entremêler dans The Omen Machine. Ajouté à cela que pour comprendre, il faudrait que les lecteurs aient tout d'abord lu LoN. Et à la lumière de son communiqué, je doute qu'il fasse ce coup là à "ses chers lecteurs dévoués qui l'adulent 4 fois par jour. Mais punaise, le fou-rire si jamais ton intuition s'avère confirmée lol (raah nan en fait, quelle horreur beuh lol )

Vivi1, le 6 aout 2011 à 17h14

Je suis tt à fait daccord, ca fait comme ds le Cycle de Drenaî de Gemmell où un livre se déroule 1000ans plus tard!

Rose, le 7 aout 2011 à 13h59

Je pense qu'il a raison de vouloir poursuivre l'histoire de R et K peu après, c'est une bonne idée de poursuivre leur aventure. Mais j'ai peur tout de même que sa fassent un peu beaucoup à notre pauvre Richard, il est indestructible et tout mais tout de même il a le droit à des vacances!! Je sais le mal ne prend pas de vacances mais j'ai peur que sa fasse trop "héros Richard qui se repose jamais et triomphe toujours du mal"...

Et puis il veut nous faire partager tout les moments de leur vies à R et K, mais jusqu'à où cela va nous mener .. on va les suivre jusqu'à leur morts? Y faudrait quand même que R et K est leur fin heureuse où l'on puisse imaginé de nous même leur fin de vie paisible dans la forêt. J'ai peur que TG en face trop ..

Et j'espère bien qu'il ne faudra pas lire The law of nines (car je n'arrive malheureusement pas à bien lire en anglais ... sad ) si il en faisait des références j'en serais vraiment déçue et larguer!

J'espère tout de même que Omen Machine répondra aux critères!!

François, le 7 aout 2011 à 18h20

Il n'y aura pas besoin de lire the Law of Nines pour lire cette suite, comme il le dit, the Omen Machine commence le lendemain de la fin de l'Ombre d'une Inquisitrice wink

Surfinachju, le 8 aout 2011 à 21h33

J'y pense, TG a beau faire ce discours sur la continuité de l'action, cela me rappelle fortement "Les Piliers de la Création" que j'avais trouvé extrêmement frustrant ! Ou comment parler de R&K dans la 4ème de couv' pour attirer son monde, et finalement attendre la fin du livre pour savoir ce qui leur est arrivé pendant toute une saison... mad

Rose, le 8 aout 2011 à 23h47

C'est vraie que c'est une possibilité mais sa serait une erreur fatal de proclamer un come-back et de finalement devellopé autre chose... je ne pense pas qu'il fasse un choix aussi bête, ou du moins espérons le.  Mais même a la fin du tome 7 on ne sait pas se qu'on réellement fait R et K c'est sa le vrai choc de ce tome .. j'espere que sa ne sera pas ça ..

Surfinachju, le 9 aout 2011 à 04h16

Ce que je voulais dire, c'est que son discours est (à mon avis) en contradiction avec ce qu'il a déjà fait dans le T7 de l'EdV. Cela dit, je ne pense pas qu'il réitèrera cette performance une deuxième fois.

Orion, le 9 aout 2011 à 08h13

J'imagine que c'est une bonne nouvelle pour plusieurs, mais vous connaissez déjà mon agacement envers l'oeuvre... alors j'aurais préféré une nouvelle mouture au cas où j'aurais voulu donner une deuxième chance a TG histoire de voir ce qu'il peut nous offrir dans un cadre nouveau  roll

Mais bon, des histoires et des auteurs il y en a tellement, je vais tout simplement aller voir ailleurs  smile

Rose, le 9 aout 2011 à 14h30

C'est vrai que sur certain point il aurait peut-être du écrire sur un autre univers, arrêter avec R et K . Enfin y a du choix ailleur c'est certain smile
Mais j'espere tout de même que cette suite ne sera pas décevante

Poster un commentaire