Une série pour adolescents à venir

Le 14 juin 2012 à 11h27, par François

Les maisons d'éditions Delacorte Press et Gollancz ont acquit les droits d'une nouvelle série de l'auteur, a destination d'un public adolescent celle-ci : Stealheart.

Voici l'intrigue telle qu'elle est présentée sur le site de Gollancz :

Le premier roman de la série "Steelheart" suit David - un adolescent vivant dans une ville qui fut appelé un jour Chicago - alors qu'il cherche le Héros extrêmement puissant nommé Steelheat, qui a tué son père. Steelheart possède la force de 10 hommes et peut contrôler les éléments. On dit que les balles ne le blessent pas, qu'aucune épée ne peut couper sa peau, qu'aucune explosion ne peut le brûler. Personne ne le combat... personne excepté les "Reckoners" (évaluateurs ?).

Les "Reckoners" sont un groupes d'humains ordinaires qui passent leur vie a étudier les Héros, a découvrir leurs faiblesses, pour s'en débarrasser. David souhaite être présent ce jour-là afin de venger la mort de son père. David étudie et planifie depuis des années, comme les "Reckoners", et il possède quelque chose dont ils ont besoin. Pas un objet, mais une information : il a vu Steelheart saigner.

Steelheat possède une intrigue pleine d'action, complexe, qui nous offre des retournements de situation une conclusion à couper le souffle, tandis que David et les Reckoners tente de défaire la dystopie que les Héros ont créé. D'après l'agent de l'auteur, des négociations prémiliminaires ont commencé avec Hollywood pour une éventuelle adaptation au cinéma.

La sortie du premier tome est prévue pour le mois d'aout 2013 en anglais.

Source

Share on Google+

S'inscrire à la newsletter

Poster un commentaire

Rikka, le 14 juin 2012 à 11h43

Nan mais c'est juste un truc de fou. A part avoir trouvé le moyen de convertir ses journées de 24h vers un format de 48 à 72h, je ne comprends pas comme ce mec fait pour écrire autant. C'est énorme quand on pense à toutes les nouvelles, tous les livres et tous les autres projets qu'il a amorcé beuh

Quoi qu'il en soit, qu'elle soit destinée à public adolescent ou non, m'en fiche, cette nouvelle série trouvera sa place sur mes rayonnages big_smile

fuer raug'moss, le 14 juin 2012 à 14h45
Riri a écrit :

Nan mais c'est juste un truc de fou. A part avoir trouvé le moyen de convertir ses journées de 24h vers un format de 48 à 72h, je ne comprends pas comme ce mec fait pour écrire autant. C'est énorme quand on pense à toutes les nouvelles, tous les livres et tous les autres projets qu'il a amorcé

le plus étonnant, c'est que ses livres restent toujours de qualité.
il ecrit plus de page par jour que je n'en lit, et avec toutes ses séries en cours il fait en sorte qu'elles soient toutes impecables

Rikka, le 15 juin 2012 à 10h52

Un petit mot de l'auteur à ce sujet, abordant également par la même occasion la manière dont il a écrit cette nouvelle série, en alternance avec ses autres "big" projets.

Dans ce petit billet (voir texte en entier ci-dessous), il explique en gros que bien qu'il mène de front 2 importants projets : la fin de La Roue du Temps et la suite de The Stromlight Archives, il ne peut se consacrer uniquement à l'écriture d'un seul livre à la fois.

Actuellement, il planche sur la fin de l'oeuvre de Jordan, ce qui lui prend une très grande partie de son temps. Mais à côté, il lui est nécessaire d'écrire quelques petites nouvelles et courts romans histoire de se changer un peu les idées, d'explorer d'autres possibilités, de coucher sur papier des concepts différents,... De cette nécessité d'écrire autre chose sont nés L'Alliage de la Justice paru récemment, ainsi que les prochaines nouvelles The Emperour's Soul, Legion et l'objet de cette discussion : Stealheart

Et bien que cela puisse sembler une entreprise impressionnante, ces récits sont bien souvent la concrétisation d'un travail entrepris quelques années auparavant (5-6 ans pour Stealheart) qu'il reprend en parallèle de ses gros projets au grès de ses envies.

Il termine le billet en rassurant ses fans : ce ne sont pas ces publications en parallèle qui vont retarder l'écriture et la sortie de la suite de The Way of Kings. Car ceci reste finalement la manière de fonctionner qu'il privilégie : avoir à la fois un large projet qui occupe une majeure partie de son temps et plusieurs autres de taille plus modeste lui offrant autant de break lui permettant d'être si performant dans ses écrits.

Billet original :

Thanks, all, for the good wishes on this.

I first started talking about Steelheart a number of years ago. (Five, maybe six?) It was one of the projects I'd been planning to do in 2007 when the Wheel of Time came along and kind of distracted me.

Unable to work on it for years, I instead did up a proposal and started shopping it in Hollywood. I got interest, but everyone said "We'd be more comfortable if the book were done." So, over the years, I slowly pieced together an outline in my spare time and did chapters when I could. (I think a reading I did of the prologue of this last year is floating around on-line somewhere.)

One of the problems with working on the Wheel of Time is that it's so time-consuming, I basically can't work on any other big project while writing it. I stay creative by changing to new ideas and new concepts whenever I start feeling burned out--I work on them for a short time, then get my groove back and turn to the larger project.

That's why you see all kinds of little projects popping out here and there from me. I can't do Stormlight 2 at the same time as WoT. Two big series are just too much to do at once; one would suffer. Yet, I still need artistic liberation now and then to try something new and refresh myself.

The two novellas I'm releasing this year (Legion, The Emperor's Soul) and the short Mistborn novel last year (Alloy of Law) are things that came out of these side deviations. Steelheart is another. Shouldn't affect Stormlight 2 very much. I always like to have one large project and a handful of smaller ones running at the same time.

It may seem like a lot to have on my plate, but if you add Alloy of Law, Steelheart, and the two novellas together they are combined around half the length of The Way of Kings. (And took about 1/10the brain space...)

I don't want to make excuses for not doing Stormlight 2, but this might give a little insight as to why you keep seeing all of these other projects popping up.

Source

__________________________________________


Et apparemment, nous ne sommes pas les seuls à nous poser des questions quant à la capacité de travail de Brandon Sanderson lol :

Un fan a écrit :

Sanderson received his master’s degree in creative writing from Brigham Young University, where he continues to teach.

So, wait, not only is he writing 2 or 3 books A YEAR he also has time to teach at a University?! And apparently also has time to be with his family?

This guy isn't mortal.

François, le 15 juin 2012 à 11h21

Je comprends mieux maintenant, merci Rikka wink Mais il n'en reste pas moins qu'il faut tout de même les écrire ces histoires, à savoir les imaginer, les mettre en forme et les taper !! beuh

Poster un commentaire