Le prologue de Steelheart en français !

Le 19 mai 2013 à 15h36, par François

Nous vous offrons le prologue de Steelheart, le prochain roman de l'auteur, en version française - traduit par nos soins smile. Bonne lecture

Lire le prologue (en français)

Lire le prologue (en anglais)

Steelheart.jpg

La sortie de ce premier tome est prévue pour le mois de septembre 2013 en anglais.

Le premier roman de la série "Steelheart" suit David - un adolescent vivant dans une ville qui fut appelé un jour Chicago - alors qu'il cherche le Héros extrêmement puissant nommé Steelheart, qui a tué son père. Steelheart possède la force de 10 hommes et peut contrôler les éléments. On dit que les balles ne le blessent pas, qu'aucune épée ne peut couper sa peau, qu'aucune explosion ne peut le brûler. Personne ne le combat... personne excepté les "Reckoners" (évaluateurs ?).

Les "Reckoners" sont un groupes d'humains ordinaires qui passent leur vie a étudier les Héros, a découvrir leurs faiblesses, pour s'en débarrasser. David souhaite être présent ce jour-là afin de venger la mort de son père. David étudie et planifie depuis des années, comme les "Reckoners", et il possède quelque chose dont ils ont besoin. Pas un objet, mais une information : il a vu Steelheart saigner.

Share on Google+

S'inscrire à la newsletter

Poster un commentaire

Rikka, le 19 mai 2013 à 16h08

Waaah ! beuh Félicitations pour le super travail ! La traduction est d'excellente qualité ! Merci beaucoup big_smile

tkl, le 19 mai 2013 à 20h54

Merci pour cette avant première nationale !

Ariane, le 19 mai 2013 à 21h34

Merci beaucoup et bravo pour la traduction smile ça fait vraiment plaisir, quand on ne s'en sort pas en anglais (il y a énormément de choses que je rate ou pour lesquelles je dois habituellement prendre patience...).
J'aime beaucoup ce début ! J'étais complètement prise par le suspense et la tension qui se dégage de ce premier chapitre. Les personnages décrits - les Epics - semblent pouvoir donner lieu à plein de choses... J'adore big_smile

Poster un commentaire