L'Âme de l'Empereur

Donnez votre avis sur ce livre

tkl, le 5 avril 2013 à 07h18

The Emperor’s Soul est une nouvelle passionnante.
Merveilleusement écrite, Sanderson nous tacle en quelques pages avec un monde complexe, un système de magie complet et des personnages profonds.
Il y a toujours chez Sanderson, une manière de raconter avec pour le lecteur une notion d’urgence, d’échéance, de temps qui s’écoule.
C’est ici géré en journées de captivité d’une Forgeuse, une experte en contrefaçon, qui doit en l’espace de quelque jours restituer l’esprit de l’empereur.
Cette nouvelle parle d’excellence de l’art, de sa représentation, de sa valeur toute relative selon le point de vue.Cette nouvelle parle d’honnêteté, de respect mérité et d’accomplissement de soi.
Cette nouvelle avec simplicité nous ouvre une nouvelle fenêtre sur les terres d’Elantris sur un panorama riche et enthousiasmant.

fuer raug'moss, le 12 novembre 2012 à 13h00

et hop, une pépite de plus d'avalé.
l'histoire est entraînante dès les premières pages, le sujet est parfaitement maîtrisé, les personnages ont tous des actions et réactions e totale adéquation avec l'histoire.
bref, une nouvelle fois, Sanderson nous offre une histoire magnifique coeur

un jour, j'aimerais que Sanderson nous sorte un livre vraiment médiocre, comme ça on saurait que malgré tous ses talents, il reste humain.
parce qu'à force de ne sortir que des merveilles, c'est à ce demander comment il fait .

Rikka, le 8 novembre 2012 à 12h36

Voilà, fini la merveille pleur06 C'est juste tellement beau que les mots me manquent... coeur

Une telle profondeur, une telle compréhension du genre humain, une telle élégance en si peu de pages, il faut le lire pour le croire. Sanderson choisit ici de nous présenter une version inédite du travail d'un Maitre Faussaire, une habile façade pour nous plonger dans le véritable thème de cette nouvelle : la complexité de l'âme humain. Son développement est comme toujours troublant de justesse et porté par des personnages bouleversants.

Point de de contrefaçon ici donc, mais une véritable œuvre d'art entre nos mains coeur

NB : et qui plus est, la fin certes ouverte comme il aime à les construire ne nous laisse point frustrés, mais plutôt avec un agréable sentiment de finitude, de sorte à rêver sans complexe de ce qu'il pourrait advenir par la suite.