Alcatraz contre les infâmes Bibliothécaires

Tome 1 de Alcatraz

Annotations > Page de titre

Bon, s'il y a bien une chose dont je doutais, c'est d'avoir écrits des annotations pour "Alcatraz contre les infâmes libraires". Je regarde actuellement les épreuves (Janvier 2007), et je dois dire que je suis impressionné  - et un peu surpris - par l'histoire turbulente (tout du moins d'un point de vue éditoriale) de ce livre.

J'en parlerai plus tard. Pour le moment, peut-être que les titres divers et variés que j'ai proposé pour le livre vous donneront une idée de la folle vie de roman.

L'une des premières choses par lesquelles j'ai commencé, quand j'ai formulé ce livre dans ma tête, fut le nom du protagoniste : Alcatraz. Il devait au tout début être le nom d'un détective privé d'une série de mystères farfelus. Il réussit à résoudre les crimes en utilisant de mauvais indices, et en les interprétant de façon étrange, mais il arrivait toujours à arrêter l'escroc.

Oui, je sais. L'histoire vient de loin. Je ne suis jamais allé très loin dans l'histoire de détective. J'y ai pensé quelques temps avant de l'écarter. Le nom est resté, auquel j'ai ajouté Smedry comme nom de famille. Je me retrouvais donc avec un nom assez fun - Alcatraz Smedry - mais pas d'histoire pour aller avec.

A force d'en parler, j'ai finit par écrire un premier brouillon de ce roman, et à ce moment, je l'avais appelé :

L'histoire absolument vraie
- et en aucune manière embellie -
de Alcatraz Smedyry et les Sables de Rashid

Par Cecil G. Bagsworth le 3ème (un pseudonyme de Stet Cannister)

Basé sur une histoire vraie

Wow ! On en a plein la bouche. J'aime particulièrement la plaisanterie "Basé sur une histoire vraie". Mais Joshua, mon agent, m'a suggéré de tourner le livre à la première personne, je ne pouvais donc plus garder ce titre. J'ai donc du trouver autre chose. Dans la 3ème version du brouillon, le livre devait s'appeler "Aclatraz l'illuminé, livre 1 des Sables de Rashid".

J'aimais le son de ce titre, mais il avait quelques problèmes. Premièrement, j'imaginais toujours ce livre pour des adolescents - et mon éditeur chez Scholastic pensait que la cible serait plus une audience à l'école primaire. De plus, sur le papier et sans illustration, cela ressemblait plus à un livre au sujet de l'île Alcatraz.

Donc une fois que Scholastic à pris le livre en main, nous avons commencé à évoquer différents titres potentiels. Anica à rapidement établit qu'il fallait laisser tomber le "illuminé" (Illuminated), ce à quoi j'ai acquiescé. Nous avons échangé de nombreux mails avec des suggestions.

Nous nous sommes finalement décidé pour "Alcatraz contre les infâmes Bibliothécaires". Cela prive le titre de quelques blagues, mais il rend ce que l'on souhaite. Suffisamment de questions dans le titre pour qu'il interpelle le lecteur, avec une bonne accroche. Il contient "Infâmes bibliothécaires", ce que le service marketing voulait vraiment. Et le terme Alcatraz ne peut pas y faire penser à un documentaire sur la prison homonyme.

Ce titre donne au livre un sentiment de livre à sensation, ce qui est très bien. Ne restait plus qu'à voir la maquette complète. J'ai vu la couverture la couverture, et je l'adore. Je pense que je vais en être comblé.

Note de Peter, son assistant : Je pense que Brandon a oublié qu'il avait écrit ces annotions. Il a semblé surpris quand j'ai mentionné que je les avais trouvé. Mais je pense que c'est le seul livre de la série des Alcatraz qu'il ait annoté. Profitez-en !

Source - Texte traduit par François