Bandeau
Ce forum est là pour permettre aux lecteurs de Brandon Sanderson de discuter entre eux et avec d'autres lecteurs de fantasy.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Dernières actualités des sites

[Terry Goodkind] Le Siège de Pierre [Terry Goodkind] Les Enfants de d'Hara
[Brandon Sanderson] Sixième du crépuscule et autres nouvelles [Terry Goodkind] Sorties passées et à venir
[Brandon Sanderson] Legion se trilogise [Brandon Sanderson] Escape the Shattered Plains VR Experience

#1 10-08-2010 16:42:20

Hawk
Curseur
Lieu : Lille
Inscription : 14-01-2010
Messages : 530
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois

Elantris - Brandon Sanderson

Ce roman est sorti en France à l'automne 2009 aux éditions Orbit. Malheureusement celui-ci a été divisé en 2 volumes (pourtant pas très épais, 280 et 330 pages) histoire de payer 2 fois le prix (40€ le roman), le seul avantage à celà sera qu'on bénéficie de 2 très belles couvertures et le papier respire la qualité ! (et je les ai achetés d'occasion environ moitié prix).

Les couvs françaises :



La couv anglaise :




Synopsis:
Elantris était jadis la capitale de l’Arelon. Gigantesque, magnifique, peuplée de demi-dieux immortels et bienveillants, auparavant humains mais transformés par la puissance du Shaod, qui usaient de leurs pouvoirs pour le bien de tous. Mais voilà dix ans, sans le moindre avertissement, le Shaod, cette immémoriale force magique, s’est corrompu. Les habitants d’Elantris se sont flétris, littéralement, devenant des créatures pathétiques à l’apparence de lépreux. La ville elle-même a pris le deuil, un deuil crasseux et délabré. Kae, la nouvelle capitale de l’Arelon, s’est tapie à l’ombre d’Elantris. Quand la princesse Sarene de Teod y arrive pour épouser le prince Raoden, on lui apprend que ce dernier vient de périr. Choisissant néanmoins de demeurer à Kae, Sarene va découvrir que l’Arelon, tout comme le Teod, sont désormais la cible des ambitions impérialistes des fanatiques religieux de Fjordell, menés par le Haut Prêtre Hrathen. Mais ni Sarene ni Hrathen ne se doutent que le prince Raoden a survécu. Atteint à son tour par la malédiction qui a dévasté Elantris, ce dernier y a secrètement été exilé sur ordre de son père. La lutte qu’il va entamer pour libérer les misérables enfermés là va amorcer une série d’événements susceptibles de redonner espoir à l’Arelon, et peut-être de révéler au monde le secret caché derrière les murailles d’Elantris…


Extrait - Prologue et 1er chapitre :




Mon Avis:

Après avoir été scotché avec Fils des Brumes de B.Sanderson, je me devais de lire son oeuvre précédente : Elantris, qui a été publiée en avril 2005 aux US.
Et bien je ne regrette pas ! Même si dans l'ensemble je l'ai trouvé un ton en-dessous de Fils des Brumes (Mistborn) que j'attends avec impatience, j'adore vraiment le style de cet auteur  coeur
Dans cette histoire on suit 3 personnages principaux en passant de l'un à l'autre au fur et à mesure du roman, et tous les 3 sont très attachants. Le prince Raoden, touché par la malédiction dès le début de l'histoire, la princesse Sarène qui était censée se marier avec Raoden et Hrathen, un personnage assez surprenant !

Spoiler Hrathen, cliquer pour lire
C'est fou comme on peut le détester au début, puis s'interroger sur ses motivations et finalement l'adorer à la fin  lol

L'histoire est assez prenante, on s'interroge sur ce qu'il s'est vraiment passé, comment une ville aussi magique a pu se retrouver dans cet état de délabrement ? Il y a aussi des conflits politiques avec la menace d'un autre royaume qui se verrait bien envahir l'Arelon (Elantris et ses cités environnantes) depuis que Elantris a perdu sa magie. les personnages secondaires sont intéressants aussi, pour ceux qui ont lu Fils des Brumes j'ai retrouvé un peu l'ambiance du petit groupe de résistants, cachés à faire leurs réunions secrètes contre les principaux dirigeants.
La magie d'Elantris est plutôt originale, c'est en dessinant des symboles dans l'air qu'il était possible de lancer des sorts. Il y a aussi les "Séons" qui sont des espèces de boules volantes fidèles à leur maître et qui permettent de contacter des gens éloignés à la manière d'un téléphone portable :p
J'en dis pas plus mais en tout cas j'ai beaucoup aimé et je vous le recommande surtout si vous avez la possibilité de le lire en anglais ou alors de trouver une bonne occasion en français pour éviter de payer plein pot !


En cours:

Hors ligne

#2 10-08-2010 17:11:32

fuer raug'moss
Car'a'carn
Towers of Midnight
Lieu : sur le Mont Dragon
Inscription : 14-10-2008
Messages : 2 314
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : Elantris - Brandon Sanderson

quand j'avais vu Elantris et Mistborn, j'avais hésiter sur lequel prendre.
c'est un conseillé dans une librairie qui m'avait dit que Mistborn tait de meilleure qualité qu'Elantris.
mais si tu dis qu'il bon, peut être qu'un jour je prendrais le temps de le lire.


Il y a seulement 10 types de personnes dans le monde
ceux qui comprennent le binaire
et ceux qui ne le comprennent pas

Hors ligne

#3 10-08-2010 17:24:51

Rikka
Marchombre
The Way of Kings
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Elantris - Brandon Sanderson

Merci pour cette superbe présentation  big_smile  jap

Ayant adoré le 1er tome du Fils des Brumes, j'ai bien entendu fait quelques recherches sur Brandon Sanderson et trouvé ce roman qui divise les critiqueurs du net.

Le synopsis m'a beaucoup plu, et je m'interrogais à savoir si j'allais le prendre. Apparemment, c'est une impression très positive pour toi, je pense donc que je vais me laisser tenter (en anglais peut-être, rien que pour boycotter les ****** d'éditeurs français à la ***).


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#4 16-11-2010 20:14:08

Rikka
Marchombre
The Way of Kings
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Elantris - Brandon Sanderson

Je me suis enfin décidée à l'inclure dans ma commande de bouquins Noël et j'ai finalement préféré la VF coupée en deux tomes. Ben oui, comme c'est un cadeau, j'ai choisi les magnifiques couvertures française  ange

Un peu en manque de Sanderson après avoir fini Fils des Brumes depuis quelques temps déjà, et comme je ne me voyais pas commencer son dernier pavé en VO (trop d'anglais tue l'anglais), ce tome est tombé à merveille  smile . J'espère donc trouver prochainement beaucoup de plaisir, même si ces deux volumes ne seront pas dans mes mains avant le 25 Décembre (ainsi que beaucoup d'autres  ironique ).


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#5 22-02-2011 21:16:09

Rikka
Marchombre
The Way of Kings
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Elantris - Brandon Sanderson

Depuis quelques temps déjà, Orbit a pris le soin de traduire certaines interventions de B. Sanderson sur son site, à propos de cette saga, afin de les mettre à disposition de tous.

Ainsi, quelques billets sont disponibles dans lesquels il dévoile certaines informations sur la conception de sa saga Elantris, notamment le choix et la signification du titre, les recherches qu'il a effectué pour constituer les cartes qui ornent ses livres,...

-
-

Des articles très passionnants (saluons ainsi l'initiative traductrice d'Orbit) qui nous rendent en quelque sorte plus proches du travail de Sanderson. Louons d'ailleurs son sérieux et son investissement dans ses oeuvres, de même que l'apparente passion qui l'anime pour ce qu'il fait. Je n'ai pas encore pris le temps de lire cette série qui trône dans ma bibliothèque, mais tout ceci ne fait qu'attiser ma hâte, de même que renforcer mon sentiment quant à la prometteuse carrière que va mener cet auteur à découvrir et suivre absolument !  smile


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#6 23-02-2011 09:10:43

ChoupynettEcarlate
Elfe
Lieu : En Aydindril
Inscription : 03-08-2010
Messages : 1 968
1 an1 an

Re : Elantris - Brandon Sanderson

Merci Rikka pour ces deux liens, ce fut pleins de bonnes surprises pour moi et très intéressant qui plus est...  jap  coeur


- Vous avez dit vouloir vous lier à moi, abandonnant de ce fait l'immortalité de votre peuple.
- Et c'est ce que je ferai. Je préfère partager une existence humaine avec vous qu'affronter tous les âges de ce monde toute seule. Je choisis une vie mortelle.
- Vous ne pouvez m'offrir cela.
- C'est à moi de décider à qui offrir ma vie... tout comme mon coeur.

Hors ligne

#7 27-02-2011 19:48:35

Hawk
Curseur
Lieu : Lille
Inscription : 14-01-2010
Messages : 530
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : Elantris - Brandon Sanderson

Elantris sort en livre de poche (en 1 seul tome) le 13 avril, bonne nouvelle pour ceux ou celles qui voudraient découvrir cet auteur wink   pour moins de 10 euros !


En cours:

Hors ligne

#8 16-04-2011 20:38:02

fuer raug'moss
Car'a'carn
Towers of Midnight
Lieu : sur le Mont Dragon
Inscription : 14-10-2008
Messages : 2 314
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : Elantris - Brandon Sanderson

je n'avais pas vu ton messge Hawk sur la sortie en poche d'Elantris, mais j'y suis tombé complétement par hasard hier.
et comme il ne coute pas 10€ et que c'est en 1 tome, je n'ai pas hésité un quart de seconde avant de le prendre, surtout que là c'est l'intégrale.


Il y a seulement 10 types de personnes dans le monde
ceux qui comprennent le binaire
et ceux qui ne le comprennent pas

Hors ligne

#9 17-04-2011 13:20:02

Rikka
Marchombre
The Way of Kings
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Elantris - Brandon Sanderson

Je l'ai lu il y a déjà plusieurs semaine, et dire que j'ai adoré sera un euphémisme. J'ai commencé à en écrire une critique, mais par manque de temps, pas encore pu la terminer. Je pense poster mes impressions courant de la semaine prochaine smile En tout cas, tu vas adorer Fuer !


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#10 19-04-2011 18:44:34

fuer raug'moss
Car'a'carn
Towers of Midnight
Lieu : sur le Mont Dragon
Inscription : 14-10-2008
Messages : 2 314
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : Elantris - Brandon Sanderson

je vais faire une pause dans Les enfants de la Terre entre le 4 et le 5
ce sera donc ma prochaine lecture. je verrais bien si il est bon


Il y a seulement 10 types de personnes dans le monde
ceux qui comprennent le binaire
et ceux qui ne le comprennent pas

Hors ligne

#11 20-04-2011 14:40:38

Rikka
Marchombre
The Way of Kings
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Elantris - Brandon Sanderson

Attention, je lâche un pavé ! ironique

dehors

Deux magnifiques tomes aux couvertures sublimes entre mes mains, des heures tardives de lecture à la lampe de chevet ou sur le siège passager de la voiture en attendant le début des cours, et hop, avant même de pouvoir s’en rendre compte, la boucle est bouclée, le bouquin est bouffé, la dernière page trop rapidement tournée pleur06

En guise d’introduction de la critique qui suit, je dirai tout d’abord que ce livre transforme l’essai Brandon Sanderson. C’est réellement mon auteur coup de cœur de ces derniers temps, THE découverte, qui me semble se détacher du reste, dont le style et les intrigues passionnent, la plume cisaille, les personnages transcendent, la fin émeut à la petite larme au coin de l’œil. Bref, si aujourd’hui, il est présenté comme un auteur prometteur, ce n’est certainement pas un coup de pub habilement mené, mais bien la digne récompense de tout son travail. C’est donc avec grand plaisir que je me place dans la catégorie des : fanas complètement hystériques qui font tournoyer leur tite culotte dès mention de son nom ou un de ses ouvrages ironique

Bon, trêve de bêtises, et place à la critique tongue

________________________________________


Elantris, comme son nom l’indique, est l’histoire d’une cité, autrefois rayonnante de splendeur et aujourd’hui frappée d’une malédiction aussi terrible que soudaine. Jadis considérés comme l’égal des Dieux, faisant jusqu’à l’objet d’un culte, les habitants de la cité se voyaient dotés d’un corps scintillant fier et vigoureux, d’une vie quasi immortelle, d’une puissante magie. Frappés par le Shaod durant leur sommeil, chacun, mendiant ou riche seigneur, pouvait ainsi devenir un de ces êtres de lumière. Ils se réveillaient alors avec les cheveux d’un blanc pur et éclatant, une peau nacrée semblable à du mercure, et pour peu qu’ils l’étudient, l’art de dessiner des « aons » dans les airs, vecteur d’un pouvoir quasi sans limite. Pourtant, même les Dieux ont une fin… 10ans avant que le récit ne début, la bénédiction est devenue malédiction et ceux touchés par le Shaod se retrouvent la peau ridée et blanchâtre parsemée de tâches noires pour devenir des hommes ni vivants, ni même morts qui hantent la cité.

"Ses yeux bleus restaient les mêmes, quoique écarquillés de terreur, mais sa chevelure châtain avait viré au gris sale - et le pire c'était sa peau. Le visage du reflet arborait des taches d'un noir maladif, telles des meurtrissures. Nul ne pouvait se méprendre sur la signification de ces tavelures. Le Shaod s'était emparé de lui."

Ainsi nous découvrons l’un des 3 personnages principaux de l’intrigue : le prince Raoden, héritier de l’Arélon qui se réveille un beau matin lui-aussi frappé par la malédiction du Shaod. Lui qui, quelque années auparavant, aurait revêtu l’apparence d’un dieu n’est aujourd’hui que l’ombre de celui qu’il fut hier : un être déchu. Immédiatement confiné dans la cité d’Eltantris qui, à l’image de ses habitants est recouverte d’une crasse tel un parasite perfide, se consume et tombe en ruine, le prince se retrouve livré à l’anarchie et au chaos qui y règnent. Il découvre alors à ses dépends la dure loi instaurée par ces parias maudits qui, s’ils ne peuvent mourir, souffrent toujours de cette faim omniprésence que le temps rend plus insidieuse, de ces quelques blessures qui jamais ne guériront, les entrainant peu à peu vers un abyme de douleur où seule la folie offre un bien pauvre remède. Des êtres condamnés à dépérir sans pouvoir mourir.

"Si tous les hommes ne recherchaient pas une épouse idiote, rares sont ceux qui se sentaient à l'aise en présence d'une femme qu'ils savaient leur supérieure sur le plan intellectuel. Le temps que Sarène s'en rende compte, les quelques-uns qui auraient pu la tolérer étaient déjà mariés. Au désespoir, elle avait cherché à découvrir quelle opinion d'elle prévalait chez les courtisans de sexe masculin, et apprendre combien ils la tenaient en ridicule l'avait mortifiée."

Pendant ce temps, Sarène, la promise de Raoden, débarque à Kaë. Dans la capitale, elle devra supporter à la fois son statut de veuve et celui, plus ingrat, de "fille" du roi Iadon, père de son défunt époux. Femme forte, elle saura néanmoins s’imposer dans ce nouveau pays qui devient, par le biais des termes apposés à ses fiançailles, le sien. Ne cessant de lutter pour que ce dernier conserve sa liberté, cherchant en même temps des réponses qu’elle ne peut obtenir, c’est avec passion que nous l’observons se défaire de ses ennemis, vaincre par les armes aussi bien que la parole les préjugés qui enferment la cité et ses habitants dans un carcan de fer.

"Aucun Alérois ne vint saluer l’arrivée de son sauveur. Quoique patent, l’affront n’avait rien d’inattendu. Ces gens, surtout ceux qui vivaient près d’Elantris l’infâme, passaient pour les païens, voire des hérétiques. Hrathen venait y mettre un terme"

Ainsi se présente à nous lecteurs le nouvel acteur dans l'échiquier politique de l'Arélon : Hrathen, un des puissant gyorns et fidèle du Wyrm, empereur du Fjordell. Celui-ci, après avoir étendu l’influence de sa doctrine dans toutes les contrés du monde à grands coups de massacres et génocides se décide aujourd’hui de faire plier l'Arélon. Et si Hrathen, au terme de ses 3 mois d’essais ne peut y arriver seul, des moyens plus brutaux deviendront nécessaires. Sous l'ombre d'Elantris, le sort du monde va se jouer.


Après m’être ici attardée sur l’histoire et les personnages principaux qu’elle va mettre en jeu, quelques mots plus généraux sur l’intrigue, le style de l’auteur… bref, tout ce qui a contribué à me faire dévorer l’ouvrage. Tout d’abord, je commencerai par dire que c’est un très bon livre pour ceux qui désirent connaitre un peu l’auteur, son écriture, le type d’intrigue qu’il met en place, sa façon d’en dérouler le fils conducteur et de traiter ses personnages… C’est finalement pas très long (tome unique) et pourtant, ça en dit beaucoup sur le gus derrière tout ceci. Je dirai que ce que j’aime particulièrement chez cet auteur, c’est sa capacité à nous faire voyager alors même que se histoire se déroule dans un milieu clos. Ainsi, à l’image de Fils des Brumes, nous évoluons dans un lieu unique composé de deux cités : Elantris et Kaë. Autant dire qu’avec ce seul constat, j’aurai du prendre mes jambes à mon coup pour fuir ce livre : pas de grand voyage, pas de beaux paysages, seulement un univers à dominance citadine. Quelle horreur ! Et bien non, tout au contraire ! Car ce qui fait la force de Sanderson, ce n’est pas tant la claque visuelle imaginaire qu’il vous impose, mais son analyse si fine et percutante des relations humaines et du fonctionnement de cette société fictive aux traits finalement pas si éloignés de ce que l'on peut empiriquement connaitre...

Comme Hawk, j’ai également retrouvé de cette ambiance du petit groupe de résistants. Ici, il y a un savant mélange entre politique et religion, deux sujets qui tiennent à cœur à Brandon Sanderson, que l’on retrouve également dans Fils des Brumes. Encore une fois, ceci peut repousser. Bien au contraire, par son habile traitement, on s’y laisse happer, établissement souvent un parallèle ironique avec notre propre monde. D’autre part, les personnages très charismatiques (non pas par leur physique divin mais leur intelligence) qui portent le tout sont la petite touche qui finit de transformer la pâte informe en une succulente pâtisserie. Et quel suspense mis en place tout du long ! Découvrir pourquoi la cité et ses habitants sont ainsi maudits n’est qu’une part (somme toute cruciale) du gâteau. La fin ? Un peu à l’image du 1er tome de Fils des Brumes est très ouverte. Une suite ? C’est tout ce que l’on souhaite en refermant un livre qui, pourtant, nous donne également un sentiment de finitude appréciable. Toutefois, l’univers, les personnages et l’intrigue mis en place sont tellement vastes qu’un cycle sur le sujet pourrait être tout à fait possible.

Pour conclure donc, un livre à l’image de l’auteur, avec une intrigue et un univers qui peuvent paraitre ""manichéens sur certains aspect", mais la nouveauté se trouve naissante et implicite à la lecture du synopsis, éclatant via traitement singulier établit par Sanderson, lequel vaut la peine que l’on s’y arrête. Et comme c’est un tome qui se suffit à lui-même, ajouté sa parution en poche, c’est vraiment un superbe moyen offert pour découvrir cet auteur coup de cœur.

________________________________________


Ah oui, si jamais vous voulez vous donne une idée plus précise de l’œuvre, n'oubliez pas qu'Hawk a mis un lien, dans sa présentation, vers le premier chapitre disponible à la lecture wink

Pour terminer sur le cycle, j'ajouterai que bien que le découpage à la française nous fasse deux tomes plus chers, les illustrations de couverture valent tout de même la peine. Réalisées par , elles sont tout bonnement superbes ! D'ailleurs, en voici la version complète (cliquer pour avoir la version grand format).

 


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#12 20-04-2011 15:19:39

tkl
Weird Wizard
L'Alliage de la Justice
Inscription : 29-08-2006
Messages : 3 958
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Elantris - Brandon Sanderson

a écrit :

fanas complètement hystériques qui font...

Brandon Sanderson, Brandon Sanderson, Brandon Sanderson, Brandon Sanderson, ironique  lol

Magnifique critique...

a écrit :

l'échiquier politique de l'Arélon : Hrathen, un des puissant gyorns et fidèle du Wyrm, empereur du Fjordell.

tongue J'aime, tout l'esprit de la Fantasy est là tongue


Va p't'être falloir que je m'y colle finalement...


They say man can't fly but wings of mind set you free from mankind

Hors ligne

#13 20-04-2011 15:37:33

Tia
Membre
Inscription : 07-12-2006
Messages : 5 137
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an

Re : Elantris - Brandon Sanderson

jap

Ca a l'air d'être du lourd ton coup de cœur Cookie  tongue . J'ai déjà été attiré par le livre mais jamais voulu le prendre  hmm .
Je suppose qu'on fera un échange Chronique des Dieux / Elantris  ironique  tongue


Once Upon a Time...

Hors ligne

#14 20-04-2011 16:57:58

Rikka
Marchombre
The Way of Kings
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Elantris - Brandon Sanderson

a écrit :

Je suppose qu'on fera un échange Chronique des Dieux / Elantris ironique tongue
a p't'être falloir que je m'y colle finalement...

Raaah, voilà que de sages paroles ! cool Te concernant Tkl, je reste persuadée que Sanderson (*tite culotte qui tournoie* =>...) est susceptible de te plaire. Après, comme le fait remarquer Hawk, Elantris, du fait de son tome unique, reste bien moins développé que Fils des Brumes. Pourtant, le même esprit demeure. Par contre, Cracotte, je ne sais pas trop. De mon point de vue, je pense que tu y trouveras ton compte (en plus, mon côté fana aurait du mal à comprendre qu'on aime pas la merveille siffle lol), plus du côté des personnages que de l'intrigue... après, je peux me tromper.

a écrit :
a écrit :

l'échiquier politique de l'Arélon : Hrathen, un des puissant gyorns et fidèle du Wyrm, empereur du Fjordell.

tongue J'aime, tout l'esprit de la Fantasy est là tongue

C'est vrai que je n'y avais pas fait gaffe, mais à la relecture, c'est flagrant lol


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#15 28-04-2011 13:52:33

fuer raug'moss
Car'a'carn
Towers of Midnight
Lieu : sur le Mont Dragon
Inscription : 14-10-2008
Messages : 2 314
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : Elantris - Brandon Sanderson

a écrit :

En tout cas, tu vas adorer Fuer !

il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué roll .
d'accord, j'ai aimé, mais ce serait un chouilla exagéré de dire que j'ai adoré.


le livre se lit très vite, je ne me souviens plus du temps qu'il m'avait fallu pour Mistborn, mais les chapitres dans Elantris sont fait pour nous pousser à lire la suite. et en deux jours, j'ai eut fini de le manger.

comme l'a dit la fan hystérique, une des forces de Sandeerson est de faire à partir d'un lieux pas très vaste, un monde extrèmement riche.
comme on a là qu'un seul tome, ce n'est pas dans cette histoire que j'ai le plus voyagé.
mais avecune histoire se déroulant dans deux ville distantes de quelques minutes à pied, il arrive en quelques pages à nous montrer quelque chose de grandiose.

l'autre force de sanderson, c'est qu'en débutant ces livres, on se pose une multitudes de questions et qu'on obtient pour chacune une réponse au fil de la lecture.


à mon avis c'est un bon tome si on souhaite en connaitre plus sur la façon d'écrire de Brandon S., et ainsi continuer avec Mistborn si on a été séduit


Il y a seulement 10 types de personnes dans le monde
ceux qui comprennent le binaire
et ceux qui ne le comprennent pas

Hors ligne

#16 28-04-2011 14:10:18

Rikka
Marchombre
The Way of Kings
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Elantris - Brandon Sanderson

a écrit :

d'accord, j'ai aimé, mais ce serait un chouilla exagéré de dire que j'ai adoré.

Mais du coup, qu'est-ce qui a contribué de cette impression un peu mitigée ? De ton commentaire ressortent des choses plutôt positives. Ce sera alors le fait que, étant un tome unique, tu n'as pas connu une immersion aussi importante que durant les autres cycles de Sanderson ? Il est clair que l'on est beaucoup plus immergé dans Fils des Brumes (lequel, s'il fallait choisir, j'ai préféré), mais cela vient aussi du fait que l'histoire s'étale sur 3 tomes conséquents dans lesquels la part belle est laissée à un développement approfondi alors qu'Elantris est finalement, comme tu le dis, un one-shot plutôt court (qui mériterait largement un cycle, surtout au vu de son final). De ce fait, il me semble qu'on ne peut pas trop avoir les mêmes exigences.


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#17 29-04-2011 12:53:03

fuer raug'moss
Car'a'carn
Towers of Midnight
Lieu : sur le Mont Dragon
Inscription : 14-10-2008
Messages : 2 314
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : Elantris - Brandon Sanderson

je ne sais pas trop ce qui fait que je n'adore pas.
si ce n'est qu'en même temps que je lisais Elantris, j'ai refeuilleté Mistborn. et de fait j'ai trouvé Elantris bien en deça.

sinon, j'ai oublié de le signaler, mais il m'a quand même bien fait rire

Dernière modification par fuer raug'moss (29-04-2011 13:35:15)


Il y a seulement 10 types de personnes dans le monde
ceux qui comprennent le binaire
et ceux qui ne le comprennent pas

Hors ligne

#18 01-08-2011 20:42:39

Keigo
E'lir
Elantris
Lieu : Université d'Imre
Inscription : 06-03-2011
Messages : 396
1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : Elantris - Brandon Sanderson

Je viens de finir le livre en format poche et il est vraiment sympa. Je pense me lancer dans le cycle des fils des brumes du coup ^^

Sur son site officiel je suis tombé sur sa boutique, et les vente de pendentif avec les aons et certain rendent pas mal du tout. On peut changer les couleurs et les métaux, ça reste malgré tout un peu cher  ironique


Chacun de nous ... Nous avons tous perdu quelque chose de précieux.
Chacun de nous ici a perdu foyer, rêves, et amis ... Les êtres chers que nous avons perdus ... et les rêves qui se sont envolés ... Ne les oubliez jamais..

~ Ýษฑ๕ ~

Hors ligne

#19 28-03-2013 19:20:25

Mickuss
Seigneur Drakhaon
Lieu : Paris
Inscription : 01-10-2008
Messages : 1 675
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : Elantris - Brandon Sanderson

Terminé ! 
Et j'ai adoré !

L'histoire nous accroche dès les premières pages, les 3 arcs narratifs (Raoden, Sarene et Hrathen) se complètent très bien, les personnages sont attachants (petit coup de coeur pour Le Gyorn^^). Un vrai petit souffle épique m'a emporté à la lecture de cette oeuvre et j'ai vraiment apprécié !

Il y a pas mal de pistes laissées libres par l'auteur qui peuvent nous faire croire à une suite (je crois d'ailleurs que l'auteur n'a au moins pas démenti cette possibilité), je m'en réjouis !

Je suis vraiment conquis par cet "auteur-dont-tout-le-monde-parle", et je promets de me mettre prochainement au cycle de Mistborn !

Et au passage un petit "merci-clin d'oeil" pour Rikka et Tkl qui m'ont bien poussé à découvrir cet auteur smile

Dernière modification par Mickuss (28-03-2013 19:52:35)


“A reader lives a thousand lives before he dies. The man who never reads lives only one.” G.R.R. Martin

Hors ligne

#20 28-03-2013 19:30:12

Hawk
Curseur
Lieu : Lille
Inscription : 14-01-2010
Messages : 530
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : Elantris - Brandon Sanderson

c'est cool que tu ais apprécié ! Sanderson a pour moi aussi été un coup de coeur ^^


En cours:

Hors ligne

#21 28-03-2013 20:08:00

Rikka
Marchombre
The Way of Kings
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Elantris - Brandon Sanderson

Rooh, c'est juste génial ça big_smile Ca fait rudement chaud au cœur de voir que tu as été conquis par l'auteur, surtout après tout le rififi qui a été fait autour lol

Ce qui est d'autant plus chouette, c'est que tu as à ta disposition tout un panel de bouquins de cet auteur à découvrir ! Fils-des-brumes c'est certain, mais aussi Warbreaker, et surtout le fabuleux The Way of Kings coeur


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#22 29-03-2013 12:31:29

tkl
Weird Wizard
L'Alliage de la Justice
Inscription : 29-08-2006
Messages : 3 958
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Elantris - Brandon Sanderson

a écrit :

les 3 arcs narratifs (Raoden, Sarene et Hrathen) se complètent très bien, les personnages sont attachants

Sur, que techniquement, Elantris c'est une vrai masterclass d'écriture !

a écrit :

Et au passage un petit "merci-clin d'oeil"

Ça fait toujours d'autant plus plaisir que lorsque l'on fait une recommandation, on cours le risque non négligeable de se discréditer si la personne l'a trouvé imbuvable  lol


They say man can't fly but wings of mind set you free from mankind

Hors ligne

#23 06-05-2013 13:22:45

Messire Rowan
Yl Angaulor
Lieu : Au-delà du Voile de Hoen
Inscription : 22-02-2013
Messages : 129
1 an1 an1 an1 an1 an1 an

Re : Elantris - Brandon Sanderson

Avec tout le bien lu et entendu au sujet de Sanderson sur ce forum et aux alentours, je n'ai pas pu résister longtemps à me plonger dans la lecture de ses écrits, et ai donc attaqué Elantris... Le moins que je puisse dire est que je n'ai pas été déçu! wink

Etant plutôt coutumier des grands cycles qui s'éternisent et se prolongent indéfiniment, je ne savais pas trop à quoi m'attendre avant d'ouvrir ce one-shot, et j'en ressors avec l'impression que cela aurait pu profiter d'un développement en plusieurs tomes. Mais, même dans ce format, je n'ai pu qu'adhérer à l'histoire, savourer l'univers dépeint par l'auteur et m'immerger dans les intrigues qui se nouent autour des trois personnages principaux.

J'ai particulièrement apprécié le fait de découvrir petit à petit à quel point la vision de chacun des personnages n'est que parcellaire, me prenant presque à me croire omniscient par moments, pour l'instant suivant découvrir l'étendue de ce que l'auteur gardait en réserve dans sa manche. Les rebondissements m'ont (presque tous) pris de court, ce qui a contribué à me faire accrocher à l'histoire!

Et enfin le final, bien que globalement assez prévisible à mon avis, m'a tout de même gardé scotché tant il me tardait de découvrir enfin comment les choses allaient être tournées pour que chacune trouve sa place.  smile

Pour ce qui est du fond, j'ai beaucoup aimé les réflexions autour des querelles théologiques, les amalgames qui se font parfois entre religieux et extrémistes, les questionnements autour de la foi, des principes et des situations où ces concepts vont à l'encontre les uns des autres. Ces sujets ne sont là qu'esquissés, certes avec doigté et subtilité, mais ils auraient peut-être pu être plus creusés... En fait je suis sûrement trop friand de casse-têtes introspectifs et de bouquins à rallonge... ironique

Au final, une lecture qui m'a énormément plu et donné envie (et c'est un euphémisme) de me plonger dans les autres écrits de Sanderson, à commencer probablement par Warbreaker qui devrait disparaître subrepticement de l'étagère d'Ariane dans les jours suivant notre concours...  tongue
Et comme Mickuss, je vous remercie, enthousiastes fanatiques, pour vos suggestions qui m'ont permis de découvrir cet auteur! wink


" Don't get strung out by the way I look, Don't judge a book by its cover... "

Hors ligne

#24 06-05-2013 15:22:52

Ariane
Fée
Lieu : Les Royaumes du Nord
Inscription : 12-06-2012
Messages : 938
1 an1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : Elantris - Brandon Sanderson

a écrit :

Pour ce qui est du fond, j'ai beaucoup aimé les réflexions autour des querelles théologiques, les amalgames qui se font parfois entre religieux et extrémistes, les questionnements autour de la foi, des principes et des situations où ces concepts vont à l'encontre les uns des autres.

Il me semblait que la prépondérance de la religion dans les thématiques centrales développées par Sanderson, et la manière dont il traite le sujet, avaient fait l'objet d'une discussion sur ce forum... Mais je suis incapable de retrouver laquelle (preuve que mon sens de l'orientation est aussi nul en ligne qu'en vrai ^^). Ou peut-être étaient-ce simplement des remarques dispatchées ça et là. En tout cas ça ne fait qu'accroître mon envie de lire enfin cet ouvrage smile

Dernière modification par Ariane (06-05-2013 15:23:26)

Hors ligne

#25 06-05-2013 15:59:00

tkl
Weird Wizard
L'Alliage de la Justice
Inscription : 29-08-2006
Messages : 3 958
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Elantris - Brandon Sanderson

Non non, il existe bien des discussions théologiques sur les œuvres de Sanderson mais logées dans la catégorie de Fils de Brumes  lol
Mais effectivement la religion, ses interprétations et ses conséquences représente à elle seule un second niveau de lecture de l'ensemble des livres de Sanderson  siffle

a écrit :

des grands cycles

Fils de Brumes justement te tend les bras

a écrit :

qui s'éternisent et se prolongent

sans parler de la Voie des Rois  ironique

a écrit :

aurait pu profiter d'un développement en plusieurs tomes.

L'auteur loin de fermer la porte à même programmé l'écriture d'un second opus  smile


They say man can't fly but wings of mind set you free from mankind

Hors ligne

Pied de page des forums

Accès aux sites :     WebFantasy | Terry Goodkind | Patrick Rothfuss | Brandon Sanderson
Accès aux forums : WebFantasy | Terry Goodkind | Patrick Rothfuss | Brandon Sanderson
Accès direct au blog : Legend of the Seeker

Propulsé par FluxBB
Adapté pour WebFantasy.fr

[ Générées en 0.040 secondes, 15 requêtes exécutées - Utilisation de la mémoire : 892.1 Kio (pic d'utilisation : 979.79 Kio) ]