Bandeau
Ce forum est là pour permettre aux lecteurs de Brandon Sanderson de discuter entre eux et avec d'autres lecteurs de fantasy.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Dernières actualités des sites

[Terry Goodkind] Le Siège de Pierre [Terry Goodkind] Les Enfants de d'Hara
[Brandon Sanderson] Sixième du crépuscule et autres nouvelles [Terry Goodkind] Sorties passées et à venir
[Brandon Sanderson] Legion se trilogise [Brandon Sanderson] Escape the Shattered Plains VR Experience

#1 12-12-2011 11:37:14

tkl
Weird Wizard
L'Alliage de la Justice
Inscription : 29-08-2006
Messages : 3 958
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Le siège de Luthadel

Fil rouge de ce deuxième tome, le siège de la ville par une, puis deux, puis trois, puis deux, puis une armée as permis de garder une tension continue tout au long de la narration.
Le point d'orgue de ce siège n'était pas sans rappeler d'autre grands récits guerriers fantasy comme le Siège de Dross Delnoch entre autre dans les livres de Gemmell.


They say man can't fly but wings of mind set you free from mankind

Hors ligne

#2 28-02-2013 22:57:27

Arthan
Gladiator
Inscription : 25-09-2010
Messages : 1 234
1 an1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : Le siège de Luthadel

Siège impressionnant qui comme l'a dit tkl gagne en intensité à chaque rebondissement.
Cependant j'ai quelques reproches à faire ce siège : déjà qu'il casse assez brutalement le genre aventurier du 1er tome de par sa longueur. Je m'explique : logique de commencer ce 2e tome par l'invasion de la ville du défunt Seigneur Maitre, ce siège symbolise bien le chaos qui s'installe dans l'Empire Ultime. Cependant, je trouve qu'il prend une part trop importante de l'histoire. La majeure partie du siège se déroule sans réelle action, ce qui s'oppose au 1er tome qui m’apparaissais plus comme un livre d'aventure de part les multiples actions s'y déroulant. Le rythme s'est posé peut-être un peu trop longtemps.
Sinon il faut dire qu'il ne manque pas de rebondissements en tout genre, surtout lorsque Elend décide enfin de se bouger un peu en allant voir son père, et la visite surprise de Cett était vraiment parfaite.
On peut aussi dire que cette accumulation de tension se relâche et se déchaine à travers une fin très spectaculaire et des scènes intra-sièges vraiment passionnantes, telles que les balades nocturnes de Vin tongue.


" Three weeks from now, I will be harvesting my crops. Imagine where you will be, and it will be so. Hold the line ! Stay with me ! If you find yourself alone, riding in the green fields with the sun on your face, do not be troubled. For you are in Elysium, and you're already dead !
Brothers, what we do in life... echoes in eternity. " Maximus.

Hors ligne

#3 11-05-2013 10:06:48

François
Archiviste
Warbreaker
Inscription : 21-08-2006
Messages : 14 145
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois
Site Web

Re : Le siège de Luthadel

Je craignais un peu ce siège, ainsi que toute la partie politique qui tourne autour, lors de ma relecture actuelle. Je ne suis pas du tout fan des intrigues politiques (l'Assassin Royal m'a parfois un peu saoulé). Mais ce second tome se passe au final très bien, l'auteur arrive à varier les plaisirs, que ce soit en terme de combats ou de dévoilement d'informations, ce qui nous aide à le faire passer smile

Pour ce qui est du siège de Luthadel en tant que tel, je le trouve assez bien fait. On ressent bien la détresse des habitants qui sont coincés dans ces murailles, leur situation étant rendu encore plus difficile par l'arrivée de l'hiver, et des cendres omniprésentes.

Hors ligne

#4 13-05-2013 09:23:44

tkl
Weird Wizard
L'Alliage de la Justice
Inscription : 29-08-2006
Messages : 3 958
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Le siège de Luthadel

Pour moi, Sanderson se sert du siège comme d'un fil rouge et un toile de fond.
Cela lui permet de dresser un voile sur lequel il dessine une trame tout en lui permettant de fabriquer des intrigues par derrière i-celui.
Le siège permet de donner un forme de pression et d'urgence à l'ensemble du récit, tout en gardant le lecteur sur le gril quel que soit l'évolution de la trame.

A chaque roman de Sanderson que j'ai démarré, c'est comme si aux premières pages on mettait en route un compte à rebours donnant une sensation de course contre la montre  smile


They say man can't fly but wings of mind set you free from mankind

Hors ligne

Pied de page des forums

Accès aux sites :     WebFantasy | Terry Goodkind | Patrick Rothfuss | Brandon Sanderson
Accès aux forums : WebFantasy | Terry Goodkind | Patrick Rothfuss | Brandon Sanderson
Accès direct au blog : Legend of the Seeker

Propulsé par FluxBB
Adapté pour WebFantasy.fr

[ Générées en 0.055 secondes, 16 requêtes exécutées - Utilisation de la mémoire : 644.88 Kio (pic d'utilisation : 652.56 Kio) ]